Comme l’analyse brillamment, Peter Thiel (Co-fondateur de PayPal et de Palantir) dans le livre “Zero to One, How to build the Future”, la plupart des entreprises, quelque soit leur secteur,  échouent parce qu’elles ont négligé un ou plusieurs des 7 questions ci-dessous. A ces 7 questions, elles doivent donner une réponse satisfaisante avant de se lancer ou au cours de leur lancement:

  1. La question de l’ingénierie, de la technologie, de l’innovation: Pouvez vous créer une technologie, un process de rupture qui ne soit pas juste une simple amélioration dans votre marché cible ?
  2. La question du timing: Est ce le bon moment de démarrer votre business ?
  3. La question du monopole: Votre business commence  t-il avec avec une part non négligeable d’un petit marché?
  4. La question de l’équipe: Votre business tourne -t-il avec les bonnes personnes ?
  5. La question de la distribution:  Avez vous des moyens, une stratégie non seulement pour créer votre produit mais surtout pour le faire atteindre ou le mettre entre les mains de votre cible ?
  6. La question de la durabilité: Est ce que votre position sur le marché, votre approche du marché est défendable sur 10 à 20 ans ?
  7. La question du secret: Avez vous identifié une opportunité unique que les autres n’ont pas encore vu ?

Quelque soit votre secteur d’activité, votre business model doit pouvoir répondre le plus possible favorablement à toute ces questions.  Si vous n’avez de réponses favorables à ces questions vous vous retrouvez dans une série de “malchance” et votre business a de forte chance d’échouer. Si vous avez des réponses convenables à toutes ces 7 questions vous avez de très forte chance de réussir.  Même ayant 5 ou 6 réponses convenables à ces 7 questions, vos chances de réussite reste convenables. Le problème avec la plupart des entreprises est qu’elles se lancent en ayant zéro réponse convenable aux 7 questions ci-dessus, ce qui veut simplement dire qu’elles comptent sur la chance pour réussir. Et en matière de business vaut mieux se dire dès le départ que la chance n’existe pas pour afin de s’éviter une crise cardiaque.